Du Souffle de la Terre... Hélène Soubeyran

 En 1991, Hélène découvre la forêt pétrifiée en Arizona. Elle ressent alors un élan vital qui la pousse à franchir une nouvelle étape dans son parcours artiste singulier : rassembler toutes les œuvres qu’elle a crées et exposées dans le passé, les stratifier chronologiquement sous forme d’un bloc. Dès lors s’engage un long chemin de création géologique qu’elle nomme: « Du Souffle de la Terre ».

En 2018, les deux musées de la Route du Lin auront l’honneur de présenter le long et talentueux parcours artistique d’Hélène Soubeyran.

"Lorsque vous êtes devant les sculptures d’Hélène Soubeyran, vous savez que ce sont des sculptures contemporaines et cependant vous vous demandez si vous n’êtes pas 4000 ans en arrière. Cette simplicité, cette rigueur contiennent une Totalité.

Vous vous trouvez au plus profond de la terre, dans sa matrice, où se construit la matière, vous remontez à travers les couches successives de milliards d’années, et vous vous perdez dans les abysses, emporté dans les mouvements profonds qui créent les structures de la vie, le mélange de l’eau et du feu, vous retrouvez des êtres infimes et étranges au sein de cette agitation constante; vous remontez à travers des cavernes colorées, étrangement lumineuses et phosphorescentes, pour arriver sur des sols sableux et doux; puis vous êtes projeté à travers l’espace, vous volez, emporté par les vents, puis doucement bercé par des douceurs, avec des soleils d’or et de roses comme dans les tableaux du Lorrain. Vous survolez des paysages inconnus pour ensuite être emporté dans l’espace intersidéral au milieu des mondes planétaires, vous devenez une parcelle de gaz dans la fusion des étoiles, vous participez à la création des mondes pour revenir ensuite vers cette planète bleue tel un cosmonaute lorsqu’il revient dans notre atmosphère.

C’est ainsi qu’ Helène Soubeyran nous offre une synthèse de tous ces travaux et recherches dans cette nouvelle et somptueuse création, source d’inspiration pour tous les imaginaires.

Une œuvre d’art, profonde, portée par la générosité, la conscience et la connaissance.."

 

Jacqueline Carron, présidente de l’association Couleur et Vie, suite à sa visite de l’installation Du Souffle de la Terre, au Jardin des Plantes de Paris. Septembre 2001